De Génération identitaire à «l’Association de défense des lanceurs d’alerte»

Par

La porte-parole de Génération identitaire Thaïs d’Escufon a annoncé la création d’une association pour lutter contre « la censure » dont seraient victimes ceux qui dénoncent « l’islamisation » et « l’immigration ». Plusieurs membres de l’association dissoute en font partie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Où sont passés les militants de Génération identitaire ? Après un ultime recours auprès du Conseil d’État, la dissolution de l’organisation a définitivement été actée le 3 mai dernier. Le groupe d’ultradroite avait fait un référé-suspension contre le décret présidentiel du 3 mars portant sur sa dissolution.