PMA pour toutes: chez LREM, «nous avons fait du lobbying en interne»

Par

La commission spéciale concernant la loi sur la bioéthique a commencé ses travaux le 27 août en abordant le sujet de la PMA pour toutes. Il aura fallu plus de deux ans pour que la majorité légifère enfin, au prix d’une multiplication des débats visant à éviter une discussion crispée.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La commission spéciale chargée d'examiner le projet de loi relatif à la bioéthique commence ses auditions le 27 août. Au centre de ce début du travail parlementaire, qui se conclura par une discussion en séance publique début octobre, la légalisation de la procréation médicalement assistée (PMA) pour toutes les femmes, en couple ou célibataires. Les auditions vont se prolonger jusqu’au 13 septembre sur l’ensemble des thèmes que balaie le texte.