Une journaliste voilée prise à partie au "Prix de la laïcité"

Par

Une journaliste voilée de l'hebdomadaire franco-turc Zaman a raconté avoir été prise à partie à cause de son voile lors de la cérémonie de remise des "Prix de la laïcité", organisée par le "Comité laïcité République" et hébergée par la Ville de Paris.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une journaliste voilée de l'hebdomadaire franco-turc Zaman a raconté avoir été prise à partie à cause de son voile lors de la cérémonie de remise des "Prix de la laïcité", organisée par le "Comité laïcité République" et hébergée par la Ville de Paris. Cette année, le premier ministre Manuel Valls, proche des organisateurs, a prononcé le discours de clôture. Comme tous les ans, Anne Hidalgo a ouvert la remise des prix, décernés cette année à l'universitaire controversé Samuel Mayol (lire notre article) et au pianiste turc Fazil Say.