Extrême droite: «Le projet de Ménard ne peut marcher que si la droite éclate»

Par

Robert Ménard, le maire de Béziers, a réuni ce week-end les droites dures pour lancer son mouvement “Oz ta droite !”, tout en suscitant la colère de plusieurs dirigeants frontistes. Pour le chercheur Jean-Yves Camus, cette initiative ne menace pas le Front national, dont l’histoire a été ponctuée par « l’échec des scissions » car « rien ne se fait en dehors du FN ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Robert Ménard, le maire (extrême droite) de Béziers, a clos ce dimanche son « Rendez-vous de Béziers » visant à réunir la « Droite hors les murs » et lancer son « mouvement citoyen », “Oz ta droite !”.