Fabien Roussel bouscule les communistes pour parler aux « classes populaires »

Par

Longtemps à l’ombre de Mélenchon, le Parti communiste fait son retour dans le jeu présidentiel pour la première fois depuis 15 ans. Fabien Roussel, candidat pour 2022, veut s’adresser au « monde du travail » et aux disparus du scrutin. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône).– Dans l’un des amphithéâtres de l’université d’été du Parti communiste français (PCF), qui s’est tenue à Aix-en-Provence ce week-end, le politiste Daniel Gaxie résume son propos par une analogie qui fait rire la cinquantaine de militants assis face à lui : les sondages restent, à tort ou à raison, « la bourse de cotation de la valeur des titres politiques ». En l’occurrence, le PCF veut tout faire pour faire monter le titre Roussel, prénom Fabien, d’ici l’élection présidentielle d’avril 2022.