Nouvelle-Calédonie: «La sincérité du scrutin est mise en cause»

Par

Les Calédoniens voteront dimanche 4 octobre sur l’indépendance du pays. Les indépendantistes peuvent-ils inverser la tendance du premier référendum qui, il y a deux ans, a vu le « non » l’emporter à près de 57 % ? Entretien avec Jean-Pierre Djaïwé, leader indépendantiste kanak.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jean-Pierre Djaïwé est l'une des figures de proue du Palika, le principal parti indépendantiste en Nouvelle-Calédonie. Ancien maire de Hienghène, la commune de Jean-Marie Tjibaou, et ancien premier vice-président de la province Nord, gérée par les indépendantistes, il est actuellement membre UNI (Union nationale pour l’indépendance) du gouvernement chargé de la jeunesse et des sports, du plan territorial de sécurité et de prévention de la délinquance, de la politique de l’eau, des questions environnementales et de la météorologie.