La liberté de l'information et le sursaut démocratique

Par

Plus de 1.500 personnes ont participé, vendredi soir, à la grande réunion publique organisée par Mediapart et cinq autres titres de presse sur la liberté de la presse et le pluralisme de l'information. Après des «états généraux» verrouillés par l'Elysée, il était grand temps de souligner les enjeux démocratiques – et non corporatistes – d'un tel débat. Les offensives répétées contre les rédactions et la soumission voulue de l'audiovisuel public sont une des facettes d'un pouvoir sarkozyste obsédé par lui-même et prêt à fracturer le pays. Parti pris. Et samedi, dans notre édition de 13 heures, notre compte-rendu complet de cette soirée animée par Guy Bedos et Frédéric Bonnaud.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Et si nous faisions un rêve ? C'était sans doute l'invite la plus originale et la plus enthousiasmante de la grande journée sociale du jeudi 29 janvier : « Rêve générale ». Création du collectif « Utopiste debout », cet autocollant résume nos attentes, face à la double régression, sociale et démocratique, qu'incarne, au-delà du personnage présidentiel, le sarkozysme comme vision du monde et pratique du pouvoir.