«Séparatisme»: à droite, des élus locaux défendent une vision «apaisée» de la laïcité

Par

Les parlementaires LR prévoient de durcir la loi sur les « principes républicains », qui arrive au Sénat mardi. Sur le terrain, des élus locaux de droite font pourtant entendre une autre voix sur les questions liées à l’islam et à la laïcité.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À l’Assemblée nationale et au Sénat, c’est souvent la même rengaine. À chaque texte impliquant de près ou de loin l’islam, les parlementaires Les Républicains (LR) enchaînent les amendements et les prises de parole enflammées.