Pollution : à deux pas de Lille, une fonderie d’aluminium inquiète

C’est l’un des sujets de pollution les plus sensibles de la métropole lilloise. Depuis 2008, le quartier de Lomme-Marais souffre de nuisances atmosphériques et sonores venues de la fonderie Refinal. Les habitants déplorent l’impuissance, voire l’inaction, de l’État.

Anne Henry-Castelbou (Mediacités Lille)

30 avril 2022 à 17h43

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Lomme (Nord).–  « C’est une usine qui tourne jour et nuit, en faisant du bruit, car les déchets d’aluminium sont manipulés en vrac. Certains jours, surtout en été, les odeurs de métal et de plastique brûlé envahissent le quartier. Nos tables de jardin sont régulièrement recouvertes de poussières suspectes, tout comme les cours des deux écoles à proximité », témoignent deux habitants du quartier du Marais de Lomme, membres du collectif du même nom. Dans leur collimateur : la fonderie d’aluminium Refinal, installée à moins de cent mètres de chez eux, sur un terrain partagé entre Lomme et sa voisine Sequedin.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Aujourd’hui sur Mediapart

France — Enquête

par Pascale Pascariello et Antton Rouget

dossier

par La rédaction de Mediapart

Politique — Reportage

par Pauline Graulle
Voir la Une du Journal