Retraite: la « double peine » des ouvriers

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il est des idées qui semblent simples, logiques et justes, mais qui ne le sont pas. Considérer qu’il est naturel de reculer l’âge de départ à la retraite parce que l’espérance de vie augmente fait partie de ces fausses évidences : si les Français vivent toujours plus vieux, ils ne restent pour autant pas plus longtemps en bonne santé. Surtout, l’allongement de la durée de vie est profondément inégalitaire : les ouvriers vivent non seulement moins longtemps que les cadres, mais profitent aussi de moins d’années sans incapacité.