Macron démissionne, avec 2017 dans le viseur

Par

Deux ans après avoir remplacé Arnaud Montebourg, lui aussi candidat contre François Hollande, le ministre de l'économie démissionne à son tour de Bercy. Et il ne cache pas ses intentions pour la présidentielle en prononçant l'oraison funèbre du chef de l'État.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Je souhaite aujourd’hui entamer une nouvelle étape de mon combat. » C’est à 18 h 15, depuis le ministère de l’économie, qu’Emmanuel Macron a annoncé sa démission du gouvernement, ce mardi 30 août. Peu avant, à 15 heures, il a rencontré le président de la République, dont il fut le conseiller économique lors de la première moitié de son mandat, jusqu'à ce qu'il remplace Arnaud Montebourg après sa démission, il y a deux ans jour pour jour.