JO 2024: la facture pourrait s’alourdir de 500 millions d’euros

Selon un rapport de l’Inspection générale des finances, l’organisation des JO 2024 à Paris pourrait déjà coûter 500 millions de plus que prévu. L’IGF appelle à des changements d’organisation et à un redimensionnement des projets.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Première alerte pour le financement des Jeux Olympiques (JO) de Paris en 2024. Un rapport de l’Inspection générale des Finances (IGF) rendu public vendredi 30 mars dans la soirée, juste avant le long week-end pascal, met en garde contre un risque de dérapage de 500 millions d’euros sur les 6,8 milliards d’euros que doit théoriquement coûter l’événement. Le rapport alerte également sur les risques de retard des chantiers en cours.