LR et l’extrême droite : repose en paix, cordon sanitaire

Par

Trois semaines après s’être déchirés sur l’attitude à adopter vis-à-vis de la majorité présidentielle, voilà Les Républicains contraints d’éclaircir leur rapport à l’extrême droite. Les propos de Guillaume Peltier, numéro 2 du parti, confirment que les digues sautent, les unes après les autres.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Lorsque au beau milieu de l’océan Atlantique, une nuit d’avril 1912, l’équipage du Titanic aperçoit l’iceberg qui se profile à quelques centaines de mètres, c’est d’abord la plus grande confusion qui règne à bord. Que faire ? Est-il même encore possible d’échapper au pire ? Très vite, le premier officier, William Murdoch, arrête une stratégie : mettre la barre à tribord toute pour éviter le naufrage. En vain.