Agnès Saal: une promotion peut en cacher une autre

Par

La presse s’est fait l’écho de la promotion d’Agnès Saal au poste de haute fonctionnaire à l'égalité, la diversité et la prévention des discriminations auprès du ministère de la culture. Mais personne n’a relevé que l’ex-patronne controversée de l’INA a aussi profité d’un autre arrêté très avantageux en sa faveur.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’information a été amplement commentée et a fait le tour des réseaux sociaux : l'ex-patronne de l'Institut national de l'audiovisuel (Ina) Agnès Saal, qui avait été suspendue pour des frais de taxis indus, a été nommée haute fonctionnaire à l'égalité, la diversité et la prévention des discriminations auprès du secrétaire général du ministère de la culture, selon un arrêté publié au Journal officiel.