Dossier L’hôpital à bout de souffle

Hôpital public : « On prêche dans le désert, personne ne nous entend »

Santé

Les hospitaliers ont, une fois encore, tenté d’alerter sur les fermetures de lits, de services d’urgence, la dégradation continue des conditions de travail, leur épuisement et la qualité des soins menacée. Mais leurs manifestations, partout en France samedi, sont restées clairsemées.

Réquisitions, cellules de crise : le ministère anticipe des turbulences pour les urgences

Santé

De nombreux services d’urgences sont proches de la rupture, et le Covid n’est cette fois pas seul responsable. Olivier Véran a réactivé les cellules de crise et autorisé les réquisitions de soignants par les préfets.

Fermeture de lits à l’hôpital : une polémique de chiffres pour cacher l’ampleur de la crise

Santé

Y a-t-il 20 % ou 5 % de lits d’hôpitaux fermés en ce début d’hiver ? L’administration joue sur les chiffres, en ne communiquant que les fermetures définitives, quand des lits ouvrent et ferment au jour le jour. L’Île-de-France est la plus touchée : des services de pédiatrie ou des unités neuro-vasculaires tentent de fonctionner avec 20, 50, voire 80 % de lits fermés.

Au Havre, le suicide d’une infirmière révélateur tragique des maux de la santé publique

Social

Le tribunal administratif de Rouen a récemment condamné le groupe hospitalier du Havre après le suicide d'une infirmière survenu à l'été 2016. Au-delà du drame humain, ce jugement lève un coin du voile sur les logiques financières et managériales délétères ayant cours au sein de l'hôpital public.

À Saint-Denis, des sages-femmes au bord de la rupture

Santé

Ce week-end, les sages-femmes se mobilisent de nouveau pour réclamer notamment une revalorisation du métier. Le gouvernement leur promet 365 euros de plus par mois, dont une partie en prime. Elles demandent « a minima » le double. Reportage vidéo à l’hôpital Delafontaine en Seine-Saint-Denis.

« Qui va accoucher les femmes ? » : le cri d’alerte des sages-femmes de Saint-Denis

Santé

À l’hôpital Delafontaine, l’annonce de la fermeture de plusieurs lits en salles de naissance a fait déborder le vase pour les sages-femmes en sous-effectif dans tout le département.

L’obligation vaccinale, l’arbre qui cache une forêt de pénurie à l’hôpital et en maison de retraite

Santé

Depuis le 15 septembre, les suspensions des professionnels de la santé non vaccinés tombent. Le chiffre de 3 000 avancé par Olivier Véran est provisoire, mais sous-estimé. Pour beaucoup d’hôpitaux, de maisons de retraite, l’obligation vaccinale est un problème annexe, la première difficulté restant la pénurie chronique de personnel.

En Vendée, les urgences connaissent une pénurie « inédite » de médecins

Santé

Cet été en Vendée, dans cinq des six hôpitaux du département, près d’un quart des postes d’urgentiste sont non occupés. Ce territoire de 675 000 habitants manque cruellement de médecins et d’intérimaires. Dans la petite ville de Luçon, citoyens et élus se mobilisent.

L’hôpital public dans la rue pour l’accès aux soins et à la santé

Santé

Un collectif international d’hospitaliers a appelé à manifester, samedi, dans de nombreuses villes. À Paris, le cortège était petit mais joyeux. Les soignants promettent d’être présents dans le débat public dans les prochains mois, en vue de la présidentielle.

Le CHU de Rouen dans le collimateur de l’inspection du travail

Social

Le service de l'État s’alarme de la situation au sein de deux services de l’hôpital public. Surcharge de travail, risques psychosociaux, conflit de valeurs ou encore course à la rentabilité... Le « nouveau monde » tarde à émerger dans le domaine de la santé publique.

Le désespoir des internes fait trembler l’hôpital

Santé

Contraints de travailler bien au-delà des limites légales à cause de la pandémie de Covid, régulièrement soumis à des humiliations, voire du harcèlement, des internes en milieu hospitalier témoignent. Depuis le début de l’année, cinq suicides sont à déplorer. 

Au CHU de Nantes, plus de 100 lits ont été fermés en pleine crise sanitaire

France

L’exécutif se défend d’avoir été contraint au couvre-feu faute d’avoir prévu assez de lits en réanimation. Mais au CHU de Nantes, une centaine de lits ont été fermés ces derniers mois. Certains personnels sont entrés en grève illimitée.

A l’hôpital, le retour des sacrifices

Santé

Les courbes épidémiques descendent puis montent. L’hôpital, sans illusions, remobilise ses soignants. Les congés sont annulés, comme les stages des étudiants, envoyés sur le front du dépistage. À Lyon, les soignants positifs au coronavirus doivent travailler s’ils sont jugés « indispensables ».

Sous la menace du Covid-19, l’hôpital public oscille entre angoisse, dépit et colère

Santé

Des médecins et des infirmiers racontent qu’ils ne sont pas prêts à voir un nouvel afflux de malades. Parce que les effectifs manquent, que de nombreux lits sont fermés, et qu’il leur est insupportable de devoir choisir entre leurs patients.

Au Ségur de la santé, des idées, mais pas «d’argent magique»

Santé

Depuis quatre semaines, les acteurs de la santé discutent d’une vaste réforme. Et ils s’impatientent désormais, car le gouvernement ne s’est toujours pas engagé financièrement. Sans revalorisations salariales rapides, l’hôpital public éreinté pourrait vaciller.

Pour l’hôpital, des dizaines de milliers de manifestants et des violences

Santé

L’hôpital public a organisé une manifestation historique : 18 000 personnes à Paris, 220 cortèges dans toute la France. Elle a drainé bien au-delà de l’hôpital, des artistes aux politiques et aux gilets jaunes. Les simples usagers étaient aussi nombreux. Reportages à Brest et à Paris, qui a connu des violences.