Pompeo réaffirme l'engagement américain auprès des Philippines

Par
Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a assuré vendredi les Philippines que les Etats-Unis garantiraient leur défense en cas d'attaque en mer de Chine du Sud.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

MANILLE (Reuters) - Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a assuré vendredi les Philippines que les Etats-Unis garantiraient leur défense en cas d'attaque en mer de Chine du Sud.

Le chef de la diplomatie américaine s'exprimait lors d'une escale à Manille après le sommet entre Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un à Hanoï qui s'est soldé par une absence d'accord.

Mike Pompeo a précisé que le traité de défense mutuelle signé en 1951 par les Etats-Unis et les Philippines serait appliqué si l'un des partenaires était victime d'une agression.

Le secrétaire d'Etat américain a désigné la Chine comme une menace pesant sur la stabilité régionale.

"La construction d'îles (artificielles) et les activités de la Chine en mer de Chine du Sud menacent votre souveraineté, votre sécurité et de fait votre existence économique ainsi que les Etats-Unis", a dit Pompeo devant la presse à Manille.

"Toute attaque armée contre les forces, l'aviation ou la marine philippines en mer de Chine du Sud déclencherait des obligations de défense mutuelle", a-t-il poursuivi.

Les Philippines, la Chine, le Vietnam, Taiwan, le sultanat de Brunei et la Malaisie s'opposent sur la souveraineté de cet espace maritime par lequel transitent 3.400 milliards de dollars de produits commerciaux chaque année. Pékin revendique un droit sur la majorité de cette région.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale