mot de passe oublié
onze euros les trois mois

Restez informé tout l'été avec Mediapart

Profitez de notre offre d'été : 11€ pour 3 mois (soit 2 mois gratuits) + 30 jours de musique offerts ♫

Je m'abonne
Mediapart dim. 24 juil. 2016 24/7/2016 Édition de la mi-journée

Mediapart lance l'opération Ouvrez l'Europe #OpenEurope

1 juillet 2015 | Par Carine Fouteau et François Bonnet

En partenariat avec neuf journaux tunisien et européens, des associations et des ONG, Mediapart lance l'opération spéciale Ouvrez l'Europe #OpenEurope. Face à l'égoïsme médiocre des responsables européens, il s'agit de raconter les solidarités concrètes qui se construisent pour venir en aide aux migrants. Et de défendre un projet européen fidèle à ses valeurs d'accueil, d'asile et d'ouverture.

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Tout l’été, les dirigeants européens vont nous imposer leurs médiocres marchandages pour se répartir 40 000 Syriens et Érythréens débarqués sur les côtes européennes. Tout l'été, ils déploreront les morts de migrants en Méditerranée (près de deux mille personnes décédées depuis le début de l'année), tout en demandant un renforcement des frontières de l'espace Schengen. Une nouvelle illustration de cet égoïsme tenant lieu de politique a été donnée lors du sommet européen des 25 et 26 juin, quand les dirigeants ont parlé expulsions plutôt que procédures d'accueil, réaffirmant leur vision d'une Europe-forteresse, claquemurée et insensible.

L'Union européenne, première puissance économique mondiale, 500 millions d'habitants, ne pourrait donc accueillir quelques dizaines de milliers de migrants, assurent ces responsables, faisant fi de nos valeurs d'accueil, d'asile et de solidarité. Depuis le début de l’année, environ 100 000 personnes sont arrivées par la mer sur le vieux continent (54 000 en Italie et 48 000 en Grèce), à bord de canoës pneumatiques ou de bateaux de pêche, selon le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), contre 219 000 pour l’ensemble de l’année 2014. Il ne s'agit donc nullement de « hordes » de migrants, encore moins de « déferlement », comme veulent le laisser croire certains responsables politiques. Faut-il rappeler que la Turquie accueille à elle seule 1,7 million de Syriens ; que le Liban en reçoit 1,1 million, soit près d’un tiers de sa population ?

 © Laurent Geslin © Laurent Geslin

Face à la tragédie vécue par ces femmes, ces hommes, ces familles entières fuyant les guerres, nous, Européens, ne voulons pas être des spectateurs passifs. Nous ne pouvons plus accepter de laisser mourir aux portes de l’Europe les milliers d’exilés venus de la Corne de l’Afrique, de l’Afrique de l’Ouest et du Moyen-Orient dans l’espoir d’atteindre nos rivages. Nous devons refuser la honte que les États membres nous infligent en promettant de « sauver les migrants » tout en construisant des murs et en bloquant des frontières.

Nous ne voulons pas de cette « solidarité » là. Celle qui est en train de naître, en Europe, partout sur les routes migratoires, est d’une autre nature. Elle mobilise une foule de citoyens qui apportent leur aide avec les moyens du bord.

Durant tout l'été, ce sont ces gestes que le projet Ouvrez l'Europe #OpenEurope veut raconter et valoriser. Nous avons voulu lancer cette opération en partenariat avec des ONG, des associations et des médias tunisien et européens pour mieux témoigner du drame qui se déroule et mieux relayer les nombreuses initiatives d’entraide qui se font jour.

  • À ce jour, voici les journaux qui participent à cette opération :

Infolibre (Espagne)
Correct!v (Allemagne)
Internazionale (Italie)
Osservatorio balkani e Caucaso (Italie)
Le Courrier des Balkans (Balkans)
Hulala (Hongrie)
Efimerida ton syntakton (Grèce)
Inkyfada (Tunisie)
Cafebabel (Europe)
Babelmed (Méditerranée)
East Journal (Italie, Europe) 

  • Et voici les principales associations, collectifs et grandes ONG qui s'associent également à cette opération :

Médecins du Monde
Amnesty International
Migreurop
La Cimade
Gisti
Fatsi
La Chapelle en lutte
Osservatorio Balcani e Caucaso (OBC)
Centre Primo Levi

Dans le cadre d'Ouvrez l'Europe #OpenEurope – la page spéciale de Mediapart est accessible ici –, nous publierons avec nos partenaires des reportages qui donneront à voir les chemins empruntés et l’accueil en Turquie, dans les Balkans, en France, en Italie, en Suède, en Allemagne et ailleurs.

À ce traitement journalistique, qui prendra aussi la forme d’analyses et de photoreportages, s’ajoutera un fil d’actualité d’informations pratiques à destination des migrants, des collectifs locaux et des citoyens engagés dans des opérations de solidarité : lieux d'accueil ; aide humanitaire ; permanence juridique et assistance ; guides et modes d’emploi. Ce fil sera alimenté par les ONG, associations et collectifs, ainsi que par des journalistes.

Un espace participatif, enfin, regroupera les récits et les témoignages de migrants et des citoyens engagés dans des actions concrètes.

© Mediapart

Nous pensons que cette mobilisation citoyenne est à même de s’imposer aux États membres. De les contraindre à enfin réagir. Des solutions politiques doivent être trouvées. Plus de 20 000 personnes ont péri en Méditerranée en quinze ans ! Les migrants ne prennent pas tous ces risques sans raison. Ils le font – en dépensant beaucoup plus d’argent qu’en voyageant en avion – car les voies d’asile et d’immigration légales leur sont fermées.

Les dirigeants européens se défaussent sur leurs opinions publiques nationales pour justifier leurs politiques restrictives. Pourtant, en voulant leur plaire, ils ne font que construire l’image – fausse – d’une Europe assiégée et donner des arguments aux droites et aux droites extrêmes. Les quelques centaines de milliers de migrants sont en réalité une goutte d’eau au regard des 500 millions d’Européens que nous sommes. Le vieux continent a les moyens de les accueillir. Il en a même le besoin démographique et économique. Employons-nous à changer de regard et à les considérer comme des Européens plutôt que d’alimenter la peur et le rejet.

-----------------

  • Un appel à témoignages a été lancé dans Le Club de Mediapart. Racontez-nous sur votre blog ou dans cette édition participative des initiatives, des situations particulières, des solidarités concrètes. C'est ici.
  • Vous voulez témoigner, alerter, signaler une information, un communiqué : vous pouvez utiliser le mail openeurope@mediapart.fr



Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale