Un accord sur la taxation des multinationales est trouvé à l’OCDE

Par et

Un accord sur la réforme du système fiscal international a été adopté le 1er juillet par 130 pays sous l’égide de l’OCDE. Il prévoit la création d’un impôt minimum mondial d’au moins 15 % pour toutes les multinationales.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après des années de discussions, un accord sur la taxation des multinationales a été trouvé dans le cadre de l’OCDE le 1er juillet. 130 pays sur 139 sont signataires de cet accord qui doit lancer une réforme du système fiscal international afin de taxer les multinationales comme les Gafam (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft), qui ont prospéré jusque-là en élaborant des stratégies très efficaces pour échapper à tout impôt.