Hong Kong : durcissement des manifestations

Par

Des milliers de manifestants pro-démocrates ont affronté la police le 1er décembre dans le quartier Admiralty de Hong Kong, où se trouvent le siège du gouvernement et le parlement, qui ont été provisoirement fermés, ainsi que de nombreuses boutiques.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des milliers de manifestants pro-démocrates ont affronté la police le 1er décembre dans le quartier Admiralty de Hong Kong, où se trouvent le siège du gouvernement et le parlement, qui ont été provisoirement fermés, ainsi que de nombreuses boutiques. Les manifestants ont encerclé Admiralty, et ont refusé de se retirer, alors que la police les chargeait à coups de matraques et de pulvérisateurs à poivre. Quarante personnes ont été arrêtées et il y a eu des blessés graves, dont certains sont restés inconscients sur le sol, indique Reuters.