En Asie du Sud-Est, les médias indépendants sont en voie de disparition 

Par

Harcèlement en ligne et dans la rue, licenciements en masse, procès, peines d’emprisonnement et assassinats de journalistes : en 2018, Reporters sans frontières a classé tous les pays d’Asie du Sud-Est dans le tiers inférieur pour liberté de la presse. Les médias sont en faillite et doivent faire face aux défis posés par les réseaux sociaux et le soft power chinois.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Bangkok (Thaïlande), correspondance.- « Ce n’est pas parce que vous êtes journaliste que vous serez exempté d’assassinat si vous êtes un fils de pute. La liberté d’expression ne vous sauvera pas, mes chers. » Un mois avant son entrée en fonctions à la tête du gouvernement des Philippines, Rodrigo Duterte donne le ton face à un parterre de reporters à Davao City, juste après sa victoire retentissante aux élections de mai 2016.