L'Egypte en proie à des violences

De violents affrontements opposent actuellement les supporters du président Moubarak, peut-être des membres de milices, et les manifestants réclamant son départ. Il y aurait déjà une dizaine de blessés. L'annonce, mardi soir, par Moubarak qu'il ne se représentera pas à la présidentielle n'a rien changé.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En dépit de l'annonce du président de ne pas se représenter à la présidentielle et du rétablissement d'Internet, la violence des manifestations a monté d'un cran: 600 blessés et au moins un mort ont été dénombrés.