Humilié, le Mexique réfléchit à échapper à l’emprise des Etats-Unis

Par

L’arrivée de Trump à la Maison Blanche et la faiblesse de leur propre président déstabilisent les Mexicains qui se sont laissé enfermer dans une relation à sens unique avec les États-Unis. L’avalanche de mesures punitives envisagées contre le Mexique est en tout cas édifiante. Elle est en train de provoquer une crise diplomatique sans précédent entre les deux pays.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mexico (Mexique), de notre correspondante.– Dans les kiosques de Mexico, une couverture attire le regard, celle de l’édition locale du magazine Vanity Fair. Melania Trump, sourire forcé et regard charbonneux, semble s’attaquer à un plat de spaghettis. En réalité, sa fourchette plonge dans un monticule de bijoux. L’image résume à merveille l’affront infligé par les États-Unis au Mexique depuis l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche, le 20 janvier. « Merci @VanityFairMX de mettre Mélanie Trump en couverture. Parfait exemple de sensibilité, d’empathie, de patriotisme et d’intelligence éditoriale », a par exemple réagi Denise Dresser, une des éditorialistes les plus influentes du pays, sur son compte Twitter.