Vingt victimes dans une prise d'otages revendiquée par l'EI au Bangladesh

Par

La police du Bangladesh annonce avoir mis fin samedi à l'attaque d'un restaurant de Dacca, la capitale du pays, tuant six assaillants et libérant treize otages après une nuit de siège. Vingt personnes ont été tuées dans l'attaque d'un restaurant.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Vingt personnes ont été tuées dans l'attaque d'un restaurant de Dacca, la capitale du Bangladesh, par un commando islamiste, a déclaré samedi un porte-parole de l'armée bangladaise. La plupart ont été tuées vendredi soir à l'arme blanche, a précisé le général Naim Asraf Chowdhury. S'exprimant à la télévision, Sheikh Hasina, la première ministre du Bangladesh, avait auparavant déclaré, tôt dans la matinée heure française, que des otages avaient été tués lors de l’attaque d’un restaurant à Dacca, dans la nuit. Elle avait  ajouté qu'un septième assaillant avait été capturé vivant. Elle a dénoncé « un acte odieux » et a affirmé sa détermination « à éradiquer le terrorisme ».