L'Allemagne face au massacre de Gaza

Le poids de la Shoah, les images de Gaza : l'Allemagne semble déchirée entre sa solidarité avec Israël – « raison d'Etat » outre-Rhin – et la dénonciation de l'agression israélienne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Sur son blog L'Allemagne hors les murs, le correspondant à Berlin de RFI, Pascal Thibault, revient sur les propos antisémites entendus dans des manifestations outre-Rhin. « Des appels à la haine contre les juifs en pleine rue : dans l'Allemagne de 2014, 70 ans après la fin de la guerre, déjà, des parallèles avec les années trente réapparaissaient, même s'ils sont bien sûr exagérés », raconte-t-il. « Des slogans scandés lors de manifestations de solidarité avec Gaza ont profondément choqué et provoqué de nombreuses réactions. Des responsables politiques les ont condamnés comme la majeure partie des commentateurs dans la presse. » Mais, estime ce correspondant de RFI, « la crédibilité des dénonciations justifiées de l'antisémitisme en Allemagne serait plus forte si une critique plus ferme de la politique du gouvernement israélien se faisait jour ».