Au Venezuela, les saints ont un casier judiciaire

Par

Au cimetière de Caracas, la Toussaint est un jour surréaliste. Car Ismael, El Raton et autres saints bandits ont sacrément la cote. Reportage et diaporama.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.