Le combat perdu et oublié du Sawaba au Niger

Par

Au milieu des années 1950 naît au Niger un mouvement résolument anticolonial, le Sawaba. Sous la direction de son leader, Djibo Bakary, il remporte en 1958 la première élection générale. Mais ses idées ont tout pour déplaire à Paris. Premier volet de notre série sur les indépendances africaines.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Hamani Diori, premier président de la toute jeune République du Niger, indépendante depuis cinq ans, se trouve ce 13 avril 1965 à la grande prière de la Tabaski (fête musulmane de l’Aïd el-Kébir), à Niamey, lorsqu’il est visé par un attentat à la grenade. Bilan : un enfant tué et plusieurs personnes blessées. Le président s’en sort indemne.