La perspective de nouvelles élections se précise en Espagne

Par
Le dirigeant socialiste espagnol Pedro Sanchez a déclaré mardi qu'il y avait trop de désaccords avec Podemos pour former un gouvernement de coalition mais a proposé une solution dans laquelle le parti de la gauche radicale se verrait offrir des postes non ministériels en échange de son soutien.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MADRID (Reuters) - Le dirigeant socialiste espagnol Pedro Sanchez a déclaré mardi qu'il y avait trop de désaccords avec Podemos pour former un gouvernement de coalition mais a proposé une solution dans laquelle le parti de la gauche radicale se verrait offrir des postes non ministériels en échange de son soutien.