En Italie, Matteo Salvini transforme son procès en tribune politique

Par

L’ancien ministre de l’intérieur était convoqué samedi devant le tribunal de Catane pour avoir empêché, à l’été 2019, le débarquement de migrants sauvés en mer. Un rendez-vous judiciaire que son parti, la Ligue, a transformé en grand raout politique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Catane (Italie).– Lorsque Matteo Salvini arrive devant les centaines de sympathisants réunis sur le parking du port de Catane, vendredi soir, drapeaux, tee-shirts et affichettes bleues portent le même message : « Processate anche me », littéralement « Intentez-moi un procès à moi aussi ! »