Cuba: retour sur les années Raúl Castro

Par

Des élections législatives sans enjeu viennent de se tenir à Cuba. Alors que le successeur et petit frère de Fidel Castro entame la deuxième moitié de son mandat à le tête de l'île, nous publions les bonnes feuilles de la biographie de Jean-Pierre Clerc consacrée au « lider maximo ». L'auteur y décrypte le système de pouvoir qui commande la « révolution ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les Cubains se sont rendus aux urnes dimanche 3 février pour élire leurs représentants à l’Assemblée nationale. L’événement, en soi, n’a que peu d’importance puisque, dans le système verrouillé qui prévaut depuis plus de cinquante ans, le Parti communiste cubain est assuré de garder sa mainmise sur le pouvoir, et Raúl Castro de rester à la tête du pays. Le seul fait notable de cette élection aura été l’apparition du « lider maximo », venu déposer son bulletin de vote dans l’urne, alors qu’il n’avait pas été aperçu en public depuis trois mois.