Mondial: ces joueurs qui pleurent, faute de parler

Par

Pourquoi ces torrents de larmes versés sur le terrain par les joueurs de la Seleçao ? Une psychologue a été convoquée par l'entraîneur. Et l'explication tient aussi au verrouillage complet de la parole, tel qu'organisé par la Fifa, et qui laisse les journalistes bredouilles.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Rio de Janeiro, de notre correspondante.   La scène a fait le tour du monde. À l’issue de plus de deux heures d’un match très serré contre le Chili, en huitièmes de finale, Thiago Silva, le capitaine de l’équipe brésilienne, court s’entretenir avec l’entraîneur Felipe Scolari. Il demande à ne pas faire partie des cinq premiers joueurs choisis pour la séance de pénalties qui décidera du vainqueur. Assis sur un ballon, il tourne le dos au terrain pour ne pas voir ses compagnons officier.