Un an après l’attaque du Capitole, une démocratie américaine en faillite

Les États-Unis font face à l’une des pires crises démocratiques de leur histoire. Malgré les centaines de poursuites lancées au pénal, et les premières condamnations, beaucoup à gauche craignent que ce type de violences se répète en 2024.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Washington (États-Unis).– L’homme à « cornes », le « chaman » de la mouvance complotiste QAnon ? Condamné. L’ex-champion olympique de natation ? Coupable. L’autoentrepreneur, armé d’un taser, qui a posé ses pieds sur le bureau de Nancy Pelosi, la présidente démocrate de la Chambre des Représentants ? Sous le coup de plusieurs chefs d’accusation. Pour les petites mains qui ont participé le 6 janvier 2021 à l’assaut du Capitole, la justice n’a pas tardé. 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal