L’UE veut réduire les microplastiques, malgré les pressions de l’industrie

Par Cédric Vallet

L’Union européenne s’apprête à interdire la mise sur le marché de microplastiques. Ces particules s’accumulent sur toute la planète, particulièrement dans les océans. La pollution qu’elles génèrent est irréversible. L’interdiction est ambitieuse mais les dérogations proposées à l’industrie pourraient affaiblir le texte, craignent les ONG.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Bruxelles (Belgique).– Les microplastiques s’immiscent partout. Les sédiments de l’estuaire de la Seine subissent une contamination « modérée à forte », a récemment pointé le groupement d’intérêt public Seine-Aval. On les trouve aussi dans les moules et les crevettes que l’on pêche dans cette région.