Les diplômés français ? Mais qu'ils s'expatrient !

Par

« Fuite des cerveaux », « hémorragie », « perte des forces vives »… L'expatriation des diplômés français inquiète le monde patronal. Pourtant, les données statistiques sont tout sauf alarmantes. Au mieux, la France rattrape son retard.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les patrons français jouent-ils à se faire peur ? Le quotidien Le Monde relaie une étude de la Chambre de commerce et d’industrie de Paris-Ile de France selon laquelle les chefs d’entreprise s’inquiéteraient d’une « fuite des cerveaux » français. Les jeunes cadres feraient leur valise, l’Hexagone perdrait ses forces vives. Pire : sa « substance économique » !