Retards de vaccins: grosses secousses pour Ursula von der Leyen

Par

Les critiques à l'encontre de la présidente de la Commission se sont durcies ces derniers jours. Elle est accusée de gérer la crise en solitaire, ou encore de rechigner à publier les contrats conclus avec les laboratoires pharmaceutiques.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À la tête du groupe des Verts au Parlement européen, le Belge Philippe Lamberts s'agace, à la question de savoir si Ursula von der Leyen doit démissionner. « Quand je lis certains commentaires dans la presse, il me semble qu'il y a un préjugé sexiste. On la décrit comme une “control freak[maniaque du contrôle], incapable de déléguer. Mais lorsqu'un homme fait ça, on loue au contraire ses qualités de leadership. Je n'aime pas ces critiques. »