La Turquie ne peut pas être membre de l'UE, dit Manfred Weber

Par
La Turquie ne peut pas devenir membre de l'Union européenne, a estimé mercredi Manfred Weber, qui sera le candidat du Parti populaire européen (PPE, centre droit) pour le poste de président de la Commission européenne après les élections du mois de mai.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

PASSAU, Allemagne (Reuters) - La Turquie ne peut pas devenir membre de l'Union européenne, a estimé mercredi Manfred Weber, qui sera le candidat du Parti populaire européen (PPE, centre droit) pour le poste de président de la Commission européenne après les élections du mois de mai.

"La Turquie ne peut pas devenir membre de l'Union européenne, il faut que cela soit clair", a déclaré le parlementaire allemand.

"Si je deviens président de la Commission européenne, je donnerai instruction aux services à Bruxelles de mettre fin aux négociations avec la Turquie sur l'accession à l'Union européenne", a-t-il déclaré lors d'une réunion des conservateurs allemands en Bavière.

Malgré cette volonté de rompre un processus entamé en 2004 et actuellement au point mort, Manfred Weber a insisté sur la nécessité "d'avoir de bonnes relations avec la Turquie". "Tout le monde veut que nous collaborions étroitement", a-t-il reconnu.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan avait indiqué au mois d'octobre qu'il envisageait d'organiser un référendum en Turquie sur le processus d'adhésion de son pays au bloc communautaire.

Exaspéré par les réticences des Européens, Erdogan avait estimé que la lenteur de la procédure s'expliquait par les préjugés de ces derniers à l'égard des musulmans.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale