Après les camps, les murs pour arrêter les migrants

Par
Deux migrants viennent de mourir noyés dans le fleuve séparant la Grèce de la Turquie, là où les autorités grecques veulent construire un mur. Les clôtures contre les exilés, comme les camps où ils sont enfermés, se multiplient dans le monde. Etat des lieux.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les murs contre les migrants se multiplient dans le monde. À l'heure de la mondialisation et du développement des dispositifs de contrôle dématérialisés, la décision de la Grèce d'installer des barbelés sur un tronçon de 12,5 kilomètres le long de sa frontière terrestre avec la Turquie apparaît à la fois spectaculaire et incongrue.