Cyberattaque russe: Trump s'incline devant les services de renseignement

Par

Le président élu a reçu les responsables des agences de renseignement pour évaluer le piratage des courriels du parti démocrate réalisé, selon un rapport, sur ordre de Vladimir Poutine. Donald Trump s'est engagé « à combattre agressivement et à stopper les cyberattaques », sans toutefois nommer directement Moscou.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les services de renseignement américains ont publié, vendredi 6 janvier, un rapport commun dans le cadre d’un effort sans précédent visant à convaincre le futur président américain Donald Trump (il sera investi le 20 janvier) de la responsabilité de son homologue russe Vladimir Poutine dans les piratages qui ont marqué la campagne présidentielle.