Benjamin Netanyahou, le parrain israélien

Par

S’il se fait réélire en avril, le premier ministre détiendra le record de longévité à ce poste en Israël. Au fur et à mesure des années, ce politicien mal aimé est devenu l’incontournable mentor des nationalistes de la planète.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Israël, envoyé spécial.– C’est reparti pour un tour ! En annonçant fin décembre la tenue d’élections législatives le 9 avril 2019, Benjamin Netanyahou n’a fait qu’officialiser ce que tous les observateurs de la politique israélienne prévoyaient depuis longtemps. Ce faisant, le premier ministre israélien s’assure la maîtrise du calendrier et met de son côté toutes les chances d’une nouvelle réélection qui lui permettrait, dès le mois d’août, de dépasser l’un des fondateurs de l’État, David Ben Gourion, en termes de longévité à la tête du pays.