Omar Radi: «Au Maroc, on revit les années de plomb de Hassan II»

Par

Le journaliste marocain Omar Radi a été jeté en prison pour avoir dénoncé la justice de son pays dans un tweet. Libéré après un élan de solidarité internationale, il revient sur son arrestation ainsi que sur le climat répressif qui règne au Maroc.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un journaliste et militant des droits humains, Omar Radi, emprisonné pour un vieux tweet dénonçant la justice de son pays enfermant des citoyens qui manifestent pour une vie meilleure dans le Rif.