Mali: des ONG dénoncent de nouveaux crimes de guerre

Par

Amnesty International publie un rapport très documenté pointant les nombreuses exactions commises par l'armée malienne comme par les groupes rebelles. Rapport que complètent des témoignages recueillis par Human Rights Watch.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La guerre engagée par la France au Mali, il y a maintenant cinq mois, n’est pas terminée, loin de là. Alors que l’Élysée et le pouvoir intérimaire malien mettent en avant l’organisation de la prochaine élection présidentielle qui doit se tenir le 28 juillet, les combats et missions dites de « sécurisation » se poursuivent. Le ministère français de la défense livre des informations au compte gouttes sur le détail des opérations en cours : des bilans fiables des combats, des arrestations, des morts et des blessés demeurent inaccessibles.