Assassinat de Daniel Pearl: les quatre condamnés blanchis de l’accusation de meurtre 18 ans après

Par

En 2002, le journaliste américain Daniel Pearl était kidnappé puis assassiné au Pakistan. Après un rapide procès, quatre hommes avaient été emprisonnés. Dix-huit ans après les faits, un tribunal pakistanais a acquitté trois d'entre eux et commué la peine du quatrième. Ils resteront cependant en prison quelques mois encore.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En janvier 2002, le meurtre de Daniel Pearl, correspondant du quotidien américain The Wall Street Journal, enlevé puis assassiné au Pakistan, avait choqué le monde entier. Pour cet assassinat, la justice pakistanaise avait envoyé quatre hommes en prison à l’issue d’un procès de trois mois. Depuis, le principal accusé, le Britannique Omar Sheikh, attendait dans le couloir de la mort son exécution, ses trois coaccusés [Sheikh Mohammad Adil, Salman Saqib, Fahad Naseem – ndlr] devant passer le reste de leurs jours derrière les barreaux.