Puigdemont, missionnaire de la Catalogne indépendante

Par

Depuis janvier 2016, Carles Puigdemont dirige la Catalogne avec une seule obsession : provoquer la « déconnexion » avec l’Espagne. L’organisation d’un référendum sur l’indépendance de la Catalogne, qui pourrait avoir lieu le 1er octobre, est le pari le plus risqué de l’ancien maire de Gérone. Portrait.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Durant ses vacances d’été, Carles Puigdemont ne quittera pas ses terres de la Catalogne. Le président de la Generalitat, 54 ans, a prévu de lire un essai obscur, Petite théologie de la lenteur, rédigé par un religieux portugais. Au cours de sa carrière, « Puigdi », comme ses amis le surnomment, a pris son temps. Né en 1962, ce n’est qu’en 2006 qu’il quitte le journalisme pour la politique, et devient député régional au sein du principal parti de la droite nationaliste (à l’époque, CiU).