La Bavière veut imposer aux étrangers de parler allemand, même en famille

Par

L'Union chrétienne-sociale (CSU) qui dirige la Bavière veut empêcher les étrangers de parler une autre langue que l'allemand, même en famille. Cette résolution, connue depuis samedi, provoque amusements – car cette mesure est inapplicable – et indignation dans tout le pays.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'Union chrétienne-sociale (CSU) qui dirige la Bavière veut empêcher les étrangers de parler une autre langue que l'allemand, même en famille. Alors que le parti tient son congrès le week-end prochain, la résolution sur l'intégration indique que « qui veut durablement vivre ici doit s'engager à parler allemand dans l'espace public et en famille ». En Allemagne, cette résolution provoque amusements – car cette mesure est inapplicable – et indignation.