Opération « Sauver Sarko » : un agent de l’ambassade de Libye en France rattrapé par la justice

Un diplomate libyen en lien avec les services secrets français a été mis en examen pour « corruption de personnels judiciaires étrangers ». Il a reconnu avoir servi d’intermédiaire pour essayer d’obtenir la libération d’un des fils de l’ancien dictateur libyen Mouammar Kadhafi dans le but de servir les intérêts de Nicolas Sarkozy.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

L’affaire de la fausse rétractation de l’intermédiaire Ziad Takieddine dans le scandale Sarkozy-Kadhafi vient de prendre un tour diplomatique inattendu. Un ancien agent de renseignements libyen et responsable du protocole à l’ambassade de Libye à Paris, Hamadi Matug, 63 ans, a été mis en examen, le 16 septembre dernier, par le juge d’instruction Vincent Lemonier, selon des informations de Mediapart.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal