David Thomson: «Le pire est à venir pour la Tunisie»

La Tunisie a subi lundi 7 mars des attaques simultanées sans précédent à Ben Guerdane. Celles-ci ont été attribuées à l'État islamique (EI). Interviewé sur cet attentat, David Thomson, spécialiste des mouvements djihadistes, est pessimiste quant à l'avenir de la sécurité en Tunisie. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une cinquantaine de morts dont dix membres du service de sécurité et sept civils, voilà le terrible bilan de l'attaque terroriste qui a frappé la ville de Ben Guerdane lundi 7 mars. Proche de la frontière libyenne, la fusillade a été attribuée à l'organisation terroriste de l'Etat Islamique. Pour David Thomson, journaliste à RFI, spécialiste des mouvements djihadistes, « un péril majeur plane sur la Tunisie, une situation qui pourrait devenir à terme insurrectionnelle en Tunisie avec le retour des djihadistes ».