Kim Jong-un n'utilisera pas l'arme atomique à moins d'être menacé

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a annoncé que la République populaire démocratique de Corée n'utiliserait pas l'arme atomique à moins que d'autres puissances nucléaires ne s'en prennent à sa souveraineté, rapporte dimanche l'agence officielle de presse KCNA.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans un rapport au VIIe congrès du Parti des travailleurs de Corée (PTC), le premier depuis 1980, Kim Jong-un assure qu'il souhaite œuvrer à la dénucléarisation et à une normalisation des relations avec des Etats qui ont eu par le passé une attitude hostile vis-à-vis du régime de Pyongyang.