À Madagascar, la famine touche plus d’un million de personnes

Par

Dans le sud de cette île de l’océan Indien, la sécheresse liée au dérèglement climatique provoque une crise alimentaire aiguë. Selon l’ONU, plus d’un million de personnes en sont victimes et trompent la faim en mangeant du cuir tanné ou de la boue. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des enfants aux corps squelettiques, cuillères à la main, forment un cercle autour d’une marmite. À l’intérieur, des lanières de cuir tanné et de l’eau composent leur repas du jour. « Ce ne sont pas des peaux de zébu, mais bien des morceaux de cuir destinés à fabriquer des chaussures, récupérés dans les poubelles du cordonnier », précise Gaëlle Borgia, journaliste indépendante basée à Madagascar, à l’origine de ces images.