La résistance militaire syrienne s’organise

Par

Le régime syrien continue sa terrible offensive contre les fiefs de la contestation mais la résistance, pacifique comme militaire, se poursuit. L'Armée syrienne libre est de plus en plus structurée, et ses opérations de plus en plus ciblées.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Homs, Rastan, Idlib, Douma dans la banlieue de Damas, la région d’Alep… Le régime syrien poursuit sa terrible offensive contre les fiefs de la contestation, pratiquant une politique de la terre brûlée. Les bilans quotidiens des victimes approchent désormais la barre des 100 et ce samedi 7 avril, Homs, bombardée sans répit, était comparée par les militants à Bagdad. Selon un officier dissident joint par Skype ce même jour, les avions Migs sont également entrés en action. La violence de l’offensive pousse les populations civiles à l’exil : près de 700 Syriens sont arrivés en Turquie au cours des dernières vingt-quatre heures.