L’Irak annonce la reprise de Mossoul à l’Etat islamique

Par

Après neuf mois de luttes des forces irakiennes appuyées par la coalition internationale, le premier ministre irakien a annoncé dimanche 9 juillet la reprise de la ville de Mossoul à l’État islamique, qui s'en était emparé il y a trois ans. La bataille aura fait des milliers de victimes et déplacé près d'un million d'habitants.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le premier ministre irakien, Haïder al-Abadi, a annoncé dimanche 9 juillet à Mossoul, où il s'est rendu, la « victoire » des forces irakiennes sur les djihadistes du groupe État islamique, qui tenaient la ville depuis trois ans. « Le commandant en chef des forces armées [le premier ministre – ndlr] Haïder al-Abadi est arrivé dans la ville libérée de Mossoul et a félicité les combattants héroïques et le peuple irakien pour cette grande victoire », affirme un communiqué des services du chef du gouvernement. Haïder al-Abadi a rencontré les officiers qui ont dirigé la bataille dans l'ouest de Mossoul, et doit toujours faire une proclamation officielle annonçant que la ville a été totalement reprise à l'EI.