Le franc CFA (2/3): entre domination et «servitude volontaire»

Par

Soixante-dix ans après sa création, le franc CFA est toujours en vigueur dans les ex-colonies africaines de la France. Cette monnaie est pourtant très critiquée par des économistes africains. Mais beaucoup de dirigeants des États concernés ne font rien pour retrouver une souveraineté monétaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le discours officiel des autorités françaises à propos du franc CFA (FCFA), monnaie utilisée par 14 pays africains, est toujours le même : c’est une « monnaie africaine ». « Le franc CFA appartient aux Africains, l’avenir de cette monnaie […] appartient aux Africains », a ainsi dit Michel Sapin, ministre français des finances, le 11 avril 2016, lors d’une visite au Sénégal.